Rechercher

Kanye West dépose des marques liées aux NFT et au metaverse

Alors qu'en janvier dernier il était réticent sur le sujet des NFTs, Kanye West a fait des demandes de dépôt pour 17 marques liées aux NFT et à l'univers du metaverse le 27 mai dernier.


Un changement d'avis à l'égard des NFT

Kanye West semble avoir changé d'avis à l'égard du Web3 et des tokens non fongibles (NFT). En janvier dernier, le rappeur, producteur et créateur de mode a partagé une image sur Instagram d'une note manuscrite écrite sur papier blanc : « Ne me demandez pas de faire un putain de NFT ». Avant d'ajouter en bas de page : « Demandez-moi plus tard ».

Malgré ce saut d'humeur, il semble aujourd'hui avoir changé d'avis si l'on s'en tient aux demandes de marques déposées auprès de l'Office des brevets et des marques des États-Unis.

En effet, la société Mascotte Holdings de Kanye West a déposé 17 demandes d'enregistrement de marques auprès de l'autorité américaine le 27 mai dernier. Parmi ces marques, certaines mentionnent les termes « actifs non fongibles », en référence aux NFTs, et « expériences métavers ».

L'une des demandes porte sur la possibilité de « fournir un marché en ligne pour les acheteurs d'objets de collection, de monnaies, de jetons et d'actifs cryptographiques et numériques ».

L'avocat américain spécialisé dans les marques Josh Gerben, fondateur de Gerben Intellectual Property qui a déposé plus de 7 000 marques pour le compte de ses clients, a découvert les dépôts et a tweeté à leur sujet :


Comme le souligne l'avocat, toutes les demandes portent sur l'utilisation de la marque YEEZUS, qui était le nom de l'album de 2013 du rappeur ainsi que le nom d'une de ses tournées.

Kanye West prépare-t-il sa propre plateforme d'échange crypto et NFT nommée Yeezus ? On le saura bientôt.

👉 Le marché des NFTs a connu une croissance de 21 350 % en 2021


Des demandes de marques encore très floues

Bien que cela puisse susciter la curiosité chez de nombreux fans du rappeur et de crypto, on ne sait pas encore quel est l'objectif derrière ces dépôts de marques. Malheureusement, les demandes ne contiennent que des descriptions très brèves des offres de produits potentielles et ne donnent aucun détail sur les types de NFT que Kanye West pourrait poursuivre ou sur le type d'expériences métavers qu'il pourrait proposer.

Les demandes couvrent également un large éventail de produits potentiels en dehors de l'espace crypto, y compris des vêtements, des jeux vidéo, des magasins de détail, des parcs d'attractions, des cosmétiques, et bien d'autres choses encore.

Les rappeurs américains s'intéressent au Web3

Si Kanye West souhaite rejoindre le domaine du Web3 avec les NFT et le métaverse, c'est sûrement parce que d'autres rappeurs américains de premier plan s'y sont déjà intéressés.

Snoop Dogg, par exemple, a publié de nombreux NFT et a collaboré avec The Sandbox, un métaverse basé sur la blockchain Ethereum. Il veut également faire du célèbre label américain Death Row fondé par Dr Dre, le 1er label des NFTs et du metaverse.

Snoop Dogg affirme également être le pseudonyme de Cozomo de' Medici, un collectionneur de NFT de grande valeur.

En janvier dernier, c'est le célèbre rappeur Eminem qui s'est payé un NFT de la collection Bored Ape Yacht Club (BAYC) pour la somme de 450 000 dollars.

Nas est un autre rappeur américain à s'être intéressé rapidement à cet univers : il a été un investisseur précoce de Coinbase et a publié des NFT musicaux via la plateforme Royal.

👉 À découvrir – La plateforme NFT MakersPlace lève 30 millions de dollars auprès d'Eminem et d'autres investisseurs


source: https://cryptoast.fr/


0 vue0 commentaire